Les observations

Observation n°40 (Web)

Par Elisabeth RAGEOT
Déposée le 1 juin 2022 à 15h22
Bonjour,

Par mail (copie jointe en doc n°1), la mairie de Thouaré a informé les participants aux ateliers de concertation du report de l'atelier n° 3 en raison d'évolutions réglementaires récentes et d'études techniques à mener.
Participant à ces ateliers, j'ai souhaité (copie jointe en doc n°2), pour une meilleure association au projet, être informée sur la nature des évolutions en question et des études techniques.
Sans réponse à ce jour, je renouvelle ma demande d'information des participants,

Cordialement,
Elisabeth RAGEOT

Observation n°39 (Web)

Anonyme
Déposée le 1 juin 2022 à 13h45
Quelques éléments sur l'odonatofaune du bassin de la Hulonnière en bordure du projet. Les espaces ouverts à proximité constituent des zones de maturation privilégiées... à préserver !

Observation n°38 (Web)

Par Bertrand Piney
Déposée le 13 mai 2022 à 22h19
Quelques éléments sur l'odonatofaune du bassin de la Hulonnière en bordure du projet. Les espaces ouverts à proximité constituent des zones de maturation privilégiées... à préserver !

Document joint


Observation n°37 (Web)

Par Yves RAGEOT
Déposée le 3 mai 2022 à 12h17
Merci d'avoir "réouvert" l'accès au registre.

Observation n°36 (Web)

Par YVES RAGEOT
Déposée le 30 avril 2022 à 20h06
Merci de prendre en compte les éléments en pièce jointe

Document joint


Observation n°35 (Web)

Par Yves RAGEOT
Déposée le 30 avril 2022 à 15h20
En rappel de notre observation n° 29, voici le message d'accueil sur la page de dépôt d'observations ...

Attention ! Le registre ferme aujourd'hui à 23h59.

La mairie de Thouaré confirme que le registre reste accessible !

Observation n°34 (Web)

Par Yves RAGEOT
Déposée le 30 avril 2022 à 15h13
Bonjour,

Comme indiqué dans l'observation n° 30, voici un inventaire sans doute non exhaustif des oiseaux observés à La Garenne au fil des ans ...

Quelques rares espèces n'étaient peut-être seulement que de passage, la plupart sont des résidents permanents ou reviennent tous les ans !

Il serait dommage que l'urbanisation de leur environnement les fasse disparaître ...

Cordialement

Yves RGT

Aigrette garzette
Héron cendré
Buse variable
Faucon crécerelle
Goéland argenté
Pigeon Biset
Pigeon ramier
Tourterelle turque
Coucou gris
Hibou moyen duc
Huppe fasciée
Pic vert
Pic épeiche
Bergeronnette grise
Troglodyte mignon
Accenteur mouchet
Rouge gorge familier
Merle noir
Grive musicienne
Grive draine
Fauvette à tête noire
Roitelet triple bandeau
Mésange à longue queue
Mésange nonette
Mésange huppée
Mésange noire
Mésange bleue
Mésange charbonnière
Sittelle torchepot
Grimperaux
Geai des chênes
Pie bavarde
Corneille noire
Etourneau sansonnet
Moineau domestique
Pinson des arbres
Pinson du nord
Serin cini
Verdier d’Europe
Chardonneret élégant

Observation n°33 (Web)

Par Yves RAGEOT
Déposée le 30 avril 2022 à 14h31
Hups ... !

Comme pour appuyer nos demandes de maintenir la parcelle AE3 en bordure de La Garenne dans sa totalité en Zone Humide non urbanisée,
Elle est venue ce matin poser pour vous ...
Voici la Huppe Fasciée ...
Merci de protéger son environnement et le notre ...
Cordialement

Yves RGT

Observation n°32 (Web)

Par Natacha Rouzeau
Déposée le 30 avril 2022 à 13h45
Merci de prendre en compte les éléments en pièce jointe. (complément aux remarques n°31 les pièce s jointes étant impossibles à intégrer)

Document joint


Observation n°31 (Web)

Par Natacha ROUZEAU
Déposée le 29 avril 2022 à 21h33
Pour le lotissement du Jauneau (Thouaré-sur-Loire)

Bonjour,

A la lecture du dossier de présentation du projet de la ZAC des deux ruisseaux, nous nous étonnons et nous interrogeons sur certaines options proposées.

Vous indiquez « permettre l’accueil de nouveaux habitants tout en limitant les impacts sur les quartiers environnants notamment en termes de trafic automobile. » et « structurer la trame des espaces publics du nouveau quartier par un maillage hiérarchisé, permettant d’organiser la transition avec les quartiers et hameaux pré-existants ».
Cependant, vous proposez d’installer plusieurs immeubles à proximité directe de maisons de l’avenue du vallon. Le « droit au soleil » invoqué lors du premier atelier citoyen est également applicable aux habitats déjà existants. Ces immeubles engendreront obligatoirement une perte d’ensoleillement, d’intimité et de vue.
Il nous semble naturel et opportun de prendre en compte l’antériorité du lotissement du Jauneau.
Pourquoi ne pas déplacer ces immeubles à l’opposé du terrain, emplacements qui n’empiéteront sur le confort d’aucune maison déjà existante ?
L’implantation serait également cohérente avec l’avis favorable de 75 % des présents du premier atelier collectif d’implanter « des collectifs au pied des espaces naturels/boisés » .

Vous indiquez également la création de 400 à 500 logements supplémentaires. Ce qui va représenter à peu près de 600 à 800 véhicules supplémentaires dans cette zone.
• Est-il prévu des espaces de parking suffisants pour le nombre réel de véhicules estimés ?
• Que proposez-vous comme plan de circulation et d’aménagement général pour le quartier dans sa totalité ? (Automobiles, deux-roues, vélo, piétons, livraisons et autres activités motorisés).
Nous avons déjà constaté que depuis plusieurs années, le nombre de véhicules circulant sur la rue de Beaulieu avait énormément augmenté. Ceci rendant parfois difficile et dangereuse la circulation sur cette voie.
La rue de Beaulieu n’est déjà pas adaptée à la sécurité des piétons et cyclistes.
Concernant la circulation piétonne et cyclable, dans le sens de la sécurité des utilisateurs, et d’une intégration dans les quartiers existants, nous suggérons la création d’un chemin piétons/ vélos du même type que ceux déjà existants dans les quartiers autour de l’école Joachim du Bellay.
Ce chemin longerait idéalement le terrain du côté nord pour rejoindre le chemin du vallon et faire ainsi la liaison vers le bourg de Thouaré de manière sécurisé – cf. scénario 2. Il serait une transition douce et une liaison entre les utilisateurs du quartier existant et ceux du nouveau quartier.
A ce titre, nous portons à votre attention que dans le scénario 1 , le sentier du Pré poulain (pointillés noirs) passe dans la propriété privée du lotissement du Jauneau.

Vous précisez « suivre la topologie naturelle pour ne pas perturber les écoulements naturels et limiter les terrassements »
Au vu des évènements récents, les aménagements récemment effectués pour limiter les inondations du centre-ville ne semblent pas avoir été suffisants.
Pour exemple, suite à la construction des six maisons dans la rue des vignes du Jauneau, les fonds des parcelles attenantes du lotissement du Jauneau sont maintenant inondées en cas de fortes pluies, ce qui n’était pas le cas précédemment.
Y aura-t-il des mesures supplémentaires suite à ces nouvelles constructions qui favoriseront un écoulement des eaux ?

Et enfin à propos du « patrimoine naturel riche » que vous soulignez dans le projet, cette zone abrite l’habitat d’une grande variété d’oiseaux et notamment des huppes fasciées, espèce protégée, qui « s’alimentent sur des terrains à couverture végétale basse (pelouses, prairies... » (Source : Institut National Protection de la Nature). Cela a-t-il été pris en compte dans les études d’impact?

Association syndicale du lotissement du Jauneau (17 colotis) et leurs voisins proches (2 familles).

Président : Mr Mickaël ROUSSELOT ; Trésorière : Mme Martine BOUINEAU ; Secrétaire : Mme Christelle MISTOUR

Apportez votre contribution : Déposer une observation

Apportez votre contribution

Déposer un avis sur le registre dématérialisé de cette concertation publique est simple, sécurisé et si vous le souhaitez anonyme.

Il vous reste encore 180 jours.

Déposer une observation

Partagez sur les réseaux sociaux

l'adresse de ce registre numérique.